Lutte contre les menaces des pays malveillants : le MI6 alerte

C’est dans un premier discours public depuis son entrée en fonction en octobre 2020 que le chef du Military Intelligence, section 6 (MI6), que Richard Moore a alerté sur l’importance d’une plus grande ouverture des services de renseignement sur les partenariats avec le secteur privé de la Tech.

Le Secret Intelligence Service (SIS) est le service de renseignements extérieurs du Royaume-Uni. Il a pour mission la production de renseignements autours des sujets concernant les intérêts vitaux du Royaume-Uni (sécurité, défense, politique étrangère et politique économique).

Selon son chef Richard Moore, ces dernières années ont vu naître la transformation des outils technologiques. L’intelligence artificielle (IA), l’informatique quantique et la technologie numérique se sont combinées pour transformer complètement la façon dont l’intelligence humaine est recueillie, posant au MI6 des défis majeurs. Les données biométriques et la reconnaissance faciale, ont notamment rendu la couverture (port de fausses identités) plus difficiles pour ces agents.

Alors qu’une section «real-life Q» travaille sur le développement de nouvelles technologies, (en particulier celle de l’intelligence artificielle) à l’intérieur du siège du MI6 à Vauxhall Cross, Richard Moore a admis le manque de maîtrise de ces nouvelles technologies au sein de ces équipes et plus généralement au sein de la communauté du renseignement. Pour le chef du MI6, les renseignements britanniques doivent être plus ouverts et s’associer avec le secteur privé de la Tech ce qui permettrait la maîtrise de ces innovations pour un travail plus efficace. À l’ère de l’accélération de la technologie, ces faiblesses représentent un réel danger dans la lutte contre les menaces venant d’acteurs qui misent sur ces nouvelles technologies pour mener à bien leur objectif de déstabilisation.

Les progrès de l’ingénierie quantique et de la biologie technique vont changer des industries entières

Les progrès ici et dans la science des données en général auront des attraits pour les acteurs malveillants, à la fois les États-nations et les groupes terroristes transnationaux. Richard Moore décrit l’impact de ces progrès techniques révolutionnaires comme « un foyer chauffé à blanc pour le MI6 ».

Cependant d’où vient exactement, ces menaces pour la sécurité nationale du Royaume-Uni ? Parmi ces menaces Mr. Moore cite la Chine, la Russie, l’Iran et le terrorisme international comme les « quatre grandes » priorités du monde du renseignement (occidental). En effet, ces adversaires investissent de l’argent et de l’ambition dans la maîtrise de l’intelligence artificielle, de l’informatique quantique et de la biologie synthétique, effet de levier dans un avenir proche.

Pour en savoir plus, visionnez l’allocution du chef du MI6 

Promotion 2021-2023