Opérations d’influence chinoises : le rapport de l’IRSEM

Paru le 17 septembre 2021 (mis à jour en octobre) ce rapport marque-t-il une prise de conscience définitive par la France de l’influence chinoise dans le monde ?

Les auteurs, Paul Charon (directeur du domaine “Renseignement, anticipation et menaces hybrides” de l’IRSEM et docteur en études politiques de l’EHESS) et Jean-Baptiste Jeangène Vilmer (directeur de l’IRSEM depuis 2016 a étudié la philosophie, le droit et la science politique) détaillent sur 654 pages les méthodes opératoires du régime chinois pour étendre son influence. L’Institut de Recherche Stratégique de l’École Militaire a déjà publié auparavant quelques études en lien avec les stratégies d’influence notamment sur L’influence sécuritaire chinoise à Singapour.

Ce rapport intitulé Les opérations d’influence chinoises : un moment machiavélien relève les nombreux moyens qu’utilise l’État chinois pour étendre son influence. Les chercheurs observent une « russianisation » des opérations d’influence chinoises notamment par des méthodes d’actions plus agressives. Par exemple, lors de la pandémie de Covid-19, le gouvernement chinois a utilisé des tactiques de désinformation pour insinuer que le virus provenait à l’origine des États-Unis. L’État chinois semble entrer dans un « moment machiavélien » en estimant comme dans Le Prince de Machiavel qu’« il est plus sûr d’être craint que d’être aimé ».

Ce rapport s’ajoute aux nombreux autres articles, reportages et rapports sénatoriaux parus depuis 2019 et qui contribuent à un « réveil français ». La pandémie a permis l’accélération de cette prise de conscience de l’influence chinoise, notamment par la politique de désinformation du régime chinois sur la situation épidémique. Cette mise en lumière des méthodes du Parti Communiste Chinois fragilise la réputation de la Chine sur la scène internationale. Le rapport de l’IRSEM porte un diagnostic de la situation mais il ne propose pas de solutions pour faire face à ces opérations d’influence.

Finalement, il semble que la France commence à prendre pleinement conscience de la situation, mais l’État mettra-t-il en place des actions concrètes pour contrecarrer les opérations d’influence menées par le régime chinois ?

Comme complément il est intéressant de s’attarder sur le point de vue chinois grâce à l’Interview de l’ambassadeur de Chine en France réalisée par Thinkerview le 22 septembre 2021.