Référentiel Intelligence économique et nouveaux risques du 21e siècle

En 2011, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a commandité un Référentiel Intelligence économique et nouveaux risques du 21e siècle. Sous la direction du Directeur général pour l’Enseignement supérieur et l’insertion professionnelle, un groupe de travail se composant d’enseignants-chercheurs, de professionnels de l’industrie, des représentants du MEDEF et des experts de la Défense et de la sécurité économique se sont penchés sur la question et ont publié un rapport. Selon le communiqué de presse du Ministère :
« L’objectif de ce référentiel est d’identifier les connaissances et savoir-faire que doit acquérir un étudiant dans le cadre d’une formation de haut niveau en intelligence économique, de type professionnel (master professionnel, mastère). Il est tout d’abord indispensable que l’étudiant comprenne les bouleversements récents qui ont fait de l’intelligence économique un enjeu majeur de compétitivité. C’est l’objet du premier pôle d’enseignements identifiés. L’étudiant doit également comprendre les mécanismes des organisations appelées à mettre en œuvre une démarche d’intelligence économique et la façon dont une telle démarche s’articule avec le reste de l’organisation. C’est l’objet d’un deuxième pôle d’enseignements. Il faut enfin transmettre à l’étudiant les savoir-faire associés aux trois capacités de l’intelligence économique : le management de l’information et des connaissances, la protection du patrimoine informationnel et des connaissances et enfin l’influence et la contre-influence. C’est l’objet de trois autres pôles d’enseignements. »
  • Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. (2011). Référentiel Intelligence économique et nouveaux risques du 21e siècle (p. 18). Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.
David Gersen

M1 IE 2020-2021